Données ouvertes

La science ouverte est la diffusion sans entrave non seulement des publications, mais aussi des données de la recherche, suivant un principe d’ouverture des données « aussi ouvert que possible ; aussi fermé que nécessaire ».

La fourniture d’un Data Management Plan (DMP) ou Plan de Gestion des Données (PGD) est désormais imposée par plusieurs financeurs pour organiser et anticiper toutes les étapes du cycle de vie des données, depuis leur création ou collecte jusqu’à leur partage et leur archivage.

Le DMP rassemble dans un seul document évolutif les informations administratives, juridiques, techniques et documentaires concernant les données produites ou collectées lors d’un projet de recherche. Il vise à rendre les données accessibles suivant les principes FAIR : Findable (facile à trouver, identifiants pérennes, doi, handle…), Accessible (entrepôt de données accessible), Interoperable (utilisation de standards de métadonnées), Reusable (réutilisables, car documentées).

En Europe, le programme Horizon Europe exige un accès ouvert immédiat aux publications, aux données ainsi qu’aux plans de gestion des données issues des recherches financées sur ce programme.

En France, l’ANR (Agence nationale pour la Recherche) demande la rédaction d’un DMP pour tout projet financé à partir de 2019, selon des modalités précisées ici et .

Le CNRS a publié en novembre 2020 son plan « Données de la recherche » pour inciter les scientifiques à rendre leurs données accessibles et réutilisables

Le Plan national pour la science ouverte préconise de rendre obligatoire la diffusion ouverte des données lorsqu’il s’agit d’un projet financé par moitié par des fonds publics, de créer une fonction d’administrateur des données dans les établissements et de créer les conditions pour promouvoir l’adoption d’une politique des données associées aux articles publiés par les chercheurs.

Pour vous aider

DMP OPIDoR, accessible à la communauté scientifique de l’ESR et à ses partenaires français ou étrangers, est un outil d’aide à la rédaction de DMP. Cat OPIDoR est le wiki des services dédiés aux données de la recherche. DoRANUum propose des ressources pour accompagner la communauté scientifique dans le partage et la gestion de ses données.

A qui appartient les données ? Réponses de Lionel Maurel, juriste et bibliothécaire.

La plateforme universitaire de données de l’Université de Poitiers (PUD-UP) Progedo peut vous apporter un certain nombre de réponses sur les questions relatives aux données.

Le DMP est un document participatif, souvent élaboré de concert par des porteurs de projets, des chercheurs, des informaticiens, des ingénieurs et des documentalistes ou des bibliothécaires. Pour une première approche des problématiques soulevées par la rédaction d’un DMP, vous pouvez contacter le service d’Appui à la Recherche (nicolas.pinet@univ-poitiers.fr)


  • Vos BU sur les réseaux sociaux !