XIIIe-XXe s., mais surtout XVIIe-XIXe s.

La bibliothèque universitaire de Poitiers conserve un manuscrit médiéval, datant probablement du XIIIe siècle.

Fonds encyclopédique, particulièrement riche en sciences religieuses, ainsi qu’en économie et politique.

De nombreux manuscrits proviennent d’institutions ecclésiastiques telles que le Grand séminaire de Poitiers et la bibliothèque de l’Évêché de Luçon. L’université de Poitiers bénéficia en effet des saisies opérées suite à la séparation de l’Église et de l’État en 1905. Plus récemment, en 2019, à l’occasion d’un déménagement, la bibliothèque diocésaine de Poitiers donna une partie de ses collections, imprimés anciens et manuscrits, au Fonds ancien, créé en 1975 pour rassembler les documents de l’université de Poitiers antérieurs à 1820.

Le Fonds ancien abrite également des manuscrits ayant appartenu à Auguste Dubois. À sa mort, en 1935, ce dernier légua sa bibliothèque personnelle à l’université de Poitiers, où il enseignait.

Une centaine de manuscrits, dont deux herbiers et un recueil de fusains.

Florilège (fonds iconographique et ouvrages) : projet en cours, enrichi régulièrement par les demandes de lecteurs et les reproductions faites dans le cadre de l’action culturelle.

Les collections sont consultables uniquement sur rendez-vous, au Fonds ancien (bât. A1, BU Droit-Économie-Gestion, mezzanine), de 9h à 17h, du lundi au vendredi.

Les collections étant pendant une période de travaux de 3 ans (2019-2022) réparties sur 6 sites, il est demandé de faire plusieurs jours à l’avance ses demandes de documents.

Le catalogage est en cours dans Calames.

Un inventaire permet d’accéder à la liste des titres jusqu’au manuscrit 84 inclus : liste des manuscrits conservés dans les BU de Poitiers. [PDF – 3 Mo].

Tous les mois, un Livre ancien du mois (un document ancien est exposé, accompagné d’un commentaire).

6 à 8 fois par an, une Heure du Livre ancien (présentation d’une heure qui donne la possibilité de découvrir des ouvrages anciens sur table plutôt que sous vitrine).


  • Vos BU sur les réseaux sociaux !